Archives de catégorie : Wildfire S

Test du HTC Wildfire S sous Android 2.3 « Gingerbread » et de son interface HTC Sense 2.1, vendu en France par Orange

Le HTC Wildfire S est le smartphone Android le moins cher de la gamme HTC. Il remplace le HTC Wildfire premier du nom.
Ses concurrents dans le segments des smartphones Android « low-cost » mais de qualité (pas des OPhone chinois « noname ») sont le ZTE Skate (qui remplace le ZTE Blade) et le Samsung Galaxy Ace (à ne pas confondre avec son homonyme/homophone le Samsung Galaxy S premier du nom. Les Samsung Galaxy Mini aussi peut-être. Le coréen LG a peut-être aussi en gamme un smartphone Android « low-cost » mais je ne le connais pas.

– niveau matériel
. Téléphone petit, plus petit que le vieil HTC Magic (le G2) ou que le Samsung Galaxy i7500.
De forme assez carrée.
. Carte micro SD de 2 Go fournie par Orange, extensible à combien ? SDHC ?
. 512 Mo de RAM sur le Wildfire S et 512 Mo de mémoire de stockage flash pour l’os et les applis. Mais on peut installer des applis sur la carte SD.

– Niveau logiciel
. Android 2.3 Gingerbread
. Comme vous le savez sûrement, HTC ajoute une surcouche à Android. La surcouche HTC Sense (version 2.1 si je ne me trompe pas) assez agréable. J’avais des a priori contre les surcouches mais celle-ci est optimisée (le téléphone et rapide et ne laggue pas) et comme probablement le HTC Wildfire S n’aura pas Android 4.0 Gingerbread de manière officielle, la surcouche HTC Sense comble ce point faible au moins de manière partielle.

– niveau jeux et applis
. Le jeu Tank Hero tourne très bien sur HTC Wildfire S. C’est une bonne surprise que le téléphone soit assez puissant.
Le joystick virtuel prend pas mal de place en bas à gauche comme l’écran est petit mais le jeu reste très jouable.

. Les touches rétro-éclairées par LED « home », « retour », « menu », et « recherche » du HTC Wildfire S s’éclairent en fonction de la luminosité (il y a un capteur de luminosité en haut de l’écran).
On peut tester ça et forcer le rétro-éclairage en cachant le haut de l’écran pendant quelques secondes.

Existe-il une appli (nécessitant peut être le root) pour rétro-éclairer les touches LED de manière persistante ?

Malheureusement, chez Orange, le HTC Wildfire S dispose de la vieille version d’ l’Android market. Je ne sais pas si il est possible de forcer l’installation de la version de l’Android Market.

CONCLUSION
Le HTC Wildfire S n’est pas une déception (comme l’avait été le HTC Tattoo en son temps). On peut même dire que c’est une bonne surprise niveau hardware si l’on est pas rebuté par les smartphones de petite taille.
Le HTC Wildfire S remplit bien son rôle d’Android d’entrée de gamme.

Au moment de sa sortie au printemps 2011, il disposait de la version d’Android la plus récente, Android 2.3 Gingerbread. Ce n’est malheureusement plus le cas depuis la sortie d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich et dont ne disposera probablement pas le HTC Wildfire S. De toutes façons, l’écran du Wildfire S est trop petit pour être compatible avec les choix d’interface (Action Bar) d’Android 4.0 ICS.

Le HTC Wildfire S est supérieur niveau hardware au Samsung Galaxy Ace mais ce dernier, de par sa grande taille, reste séduisant (mais le Samsung Galaxy Ace nécessite au moins une mise à jour d’Android 2.2 Froyo vers Android 2.3 Gingerbread dont dispose le HTC Wildfire S).

Malheureusement, je n’ai pas pu comparer le HTC WIldfire S avec le Samsung Galaxy Mini qui est peut-être son véritable concurrent.